Ecriture Passion

 

Espérance

 

 

Regards éperdus. Lèvres cherchant les mots. Instants durant lesquels je devine une route, celle de mon destin. Douceur d'un moment fugace, irréel. Ô, sublime sérénité, entre en moi. Prends possession de mon âme et envahis mon être afin d'en réduire ses souffrances. Devant ton aura, je suis devenu le mendiant de tes bienfaits, tant j'aspire en ta présence.

J'aime à déceler les signes de ton approche, car, toi seule bercera mon âme à la dérive. Que ne vois-tu combien je suis en manque de toi, moi qui ne t'espérais plus ?... Je goûterai enfin à ta bénéfique chaleur et m'enivrerai des salvatrices influences de ton rayonnement.

Je me surprends à savourer ce bien-être, et perçois ton concours qui soulage mon fardeau de responsabilités, de contraintes et de chagrins secrets… Bonheur aussi de ressentir ta présence, celle berçant mon corps meurtri par un dur labeur et d'horribles blessures. Ô, lumineuse espérance, que ne t'ai-je désirée… Toi, si intemporelle quiétude, et que j'appelle de toutes les fibres de mon être, je t'ai trouvée enfin.

À mes suppliques tu as répondu alors que je m'apprêtais à déposer les armes, abandonnant ma lutte. Sans doute perçus-tu ma tristesse alors que je renonçais, vaincu par l'habitude de subir tant ma jeunesse me fut volée et violée… Tout comme cette vie active qui accapara toute mon énergie, traçant une voie sur laquelle je ne pouvais qu'abandonner mes rêves, résigné…

Je te vénère et suis ton débiteur à jamais. Merci de m'avoir ouvert les yeux et de me guider vers ma renaissance. Je suis mieux armé, désormais, pour affronter ma destinée et n'aurai de cesse d'en surmonter toutes les embûches, car, je sais qu'au terme de cette terrible épopée il y aura mon bonheur.

Guy Vigneau