Ecriture Passion

 

Regard

 

 

 

Couleur d'azur, lumineux et envoûtant aux cils délicatement ourlés de khôl, il se pose énigmatiquement sur moi, tel un message muet, une invite au voyage entre Orient et Occident. Mystérieux, empreint de cette sublime beauté qui m'émeut, il me contemple soudain, semblant quérir quelque réponse.

Qui es-tu, ô, somptueuse inconnue ? Quelle sensuelle beauté dissimules-tu sous ton voile ? Serais-tu princesse des mille et une nuits ? Nomade cherchant sa route sur d'éphémères sentes tracées puis effacées par le sable brûlant du désert ?

Ta majesté suit la caravane au cheminement immuable, perdue quelque part entre ciel et terre. Comme un doux mirage, tu t'enfonces inexorablement vers l'horizon qui te volera à moi. Je resterai donc seul, hélas, croyant avoir été l'objet d'une hallucination. Que ne t'ai-je suivie, ô, désirable apparition...

Mes yeux te cherchent déjà, alors que ton élégante silhouette se fait de plus en plus floue et que tu disparais, peu à peu, vers un infini ocre flamboyant. L'espace d'un instant mon âme a cru te reconnaitre mais le temps que je trouve réponse évidente à mes questions, te voici avalée par l'onde ardente.

Ma vue se brouille alors, touché que je suis par ta grâce et le chagrin de t'avoir à jamais perdue. En peu de temps tu auras traversé et marqué mon existence, avant que ton visage ne disparaisse dans la nuit désertique...

Guy Vigneau